abausir

Citations 

variante(s): abauzir

1. v. tr. indir.

a. a. a 'appartenir à, faire partie de, se rattacher à'

T: MarcGHP 19,63 (K); MarcGHP 38,47 (R)

b. a. a 'appartenir à, convenir à'

T: PAlvBernMartiH 11,24 (A, B, C) = Rn 2:11a (s. v. abaver); BernVentA 13,30; BernVentA 21,28; PVidAv 29,21 = Rn 2:11a (s. v. abaver); PVidAv 17,6 (C, R; PVidA 9,6: s'abau); PCardV 13,25 (C, I, K, R, T)

L: BrevAmR5 32337 (= BernVentA 21,28); GlossIt2M 80

c. a. a 'revenir (de droit) à [qn]'

D: 1426? Chaudes‑Aigues ⊂ DAOA 3b (‑z‑)

2. v. pr.

'convenir'

T: GarBrunB 444 (G; sabua N)

Ce verbe, qui apparaît presque exclusivement à la 3e pers. sg. de l'ind. pr. abau, est enregistré par Rn sous l'inf. abaver, que Sternbeck corrige en a., correction adoptée par Lv 1:3b. Le FEW classe le mot parmi les matériaux d'origine incertaine. Adams 419 n. 2, en revanche, voit dans a. une recomposition à partir de → ausir 'entendre' avec le préfixe savant ab‑, qui remplacerait le préfixe lat. ᴏʙ- dans ᴏʙᴀᴜᴅɪʀᴇ 'obéir'. Si l'on accepte pour a. l'étymologie ᴏʙᴀᴜᴅɪʀᴇ (déjà proposée par Diez, cf. Sternbeck), l'évolution sémantique 'obéir [à un seigneur]' > 'appartenir [à un seigneur]' > 'appartenir' > 'convenir' serait comparable à celle qui lie all. (hören) gehorchen, gehören, sich gehören.

FEW 22/1:100b. – Sternbeck 57; Cnyrim 767.

abausidas