[acoindar]

Citations 

variante(s): acointar, aconhtar, acontar, acoyndar

1. v. tr. dir.

'entrer en relation avec'

T: GuilhFigL 2,125 (‑onta C, R; ‑ointa B, D; en rime avec ‑onta) = Rn 2:466b

L: GirRoussH 6058 (‑nt‑); GirRoussHo 5307 (‑onht‑)

2. v. pr.

's'approcher'

L: FlamG 1783 (‑nt‑)

3. n. m.

'sociabilité'

T: GuilhPCazM 8,74 (‑oy‑ C)

Dér. de *acoinde qui continuerait lat. ᴀᴄᴄᴏ̆ɢɴɪ̆ᴛᴜѕ 'connu'. L'adj. a. fr. acointe (surtout dans son emploi substantival 'ami') ainsi que les mots de la même famille sont des termes typiques de la littérature courtoise du Nord, d'où ils sont passés en it. (cf. LEI). Peut‑être est‑ce dû à l'influence du fr. que les représentants de la famille de a. occ. a. présentent parfois ‑nt‑ au lieu de ‑nd‑, résultat occitan «régulier» avec sonorisation de la dentale et syncope tardive.

acomtador, aconjar, acuyndar, coinde

REW 79; FEW 24:77a [ᴀᴄᴄᴏ̆ɢɴɪ̆ᴛᴜѕ]; LEI 1:292; TL 1:93; Gdf 1:61c, 8/2:25a; AND2 38a. – Stichel 8; Pfister6 222.

acoindamen, acoindan, acoindansa