acaptar

Citations 

variante(s): acabtar, acatar, accaptar, achadar, achaptar, achapter, achatar, achater, achattar, achatter

1. v. tr. dir.

a. 'se procurer, obtenir'

T: JRudP 7,23 (‑t‑ a1); BertrBornG 7,17 (D, I, K) = Rn 2:275b; GuirRiq/BofHarveyPPart 736,12 (R) = Rn 2:275a

L: SFoiHA 149; TezJB 236; BrevAmR5 34561.1 (C, K); LibMorZ 208 (ach‑); VergCunsD 32b (‑t‑)

D: fin 12e s. BigorreTGascL 16,28 (= LespyR 1:10b); v. 1280 ⊂ ChartCahorsD 9,58

b. abs. 'tirer profit'

T: FolqMarsSq 21,29 (a; ach‑ A, I, K; acc‑ Q)

c. a. alc. ren a alc. (ab alc.) 'procurer qc à qn (de qn), obtenir qc pour qn (de qn)'

T: GuirRiqLo 26,46 (C)

L: SermArmitSerm 4,26 (ach‑); SÉnimB 1367; RepPéchAppelChr 106,70; DoctrRaimCastG 6,204; FlamG 2123

D: 1273 ⊂ ChartCahorsD 7,4

d. 'satisfaire, exaucer [une prière]'

L: QuinqSeptB 13c,5 (ach‑)

e. 'mendier'

T: GuilhMagBertrBornG 47,7 (C) = Rn 2:275a

f. 'acquérir contre paiement, acheter'

T: GuirEspH 17,35 (E, abs.); BertZorziL 2,4 (‑t‑ I) = Rn 2:275b

L: SponsA 64 (achapter); GirRoussH 6925 (soudaders per achatar); GirRoussHo 6115 (achadar)

D: DocMillau2A («acquérir, acheter»); LDépLavOR 4,11 (achattet); CTransPuyM 117,5 (ach‑); CTransPuyM 118,14 et pass. (ach‑); 1547/48 ⊂ Pans 2:267,19 et pass. (achate p. p.); 1547/48 ⊂ Pans 2:267,21 et pass. (achatte p. p.); 1550 ⊂ Pans 2:269,7 et pass. (achate p. p.)

g. ᴅʀᴏɪᴛ 'acquérir [des biens immeubles], prendre à emphytéose'

D: v. 1053 NarbonnaisChartPrB 3,6 et pass.; 1046‥1102 Alpes‑M.DocMidiM 500,21; 1046‥1102 Alpes‑M.DocMidiM 500,11 (‑bt‑); 1046‥1102 Alpes‑M.DocMidiM 501,9 (‑t‑); v. 1080 ProvenceChartPrB 5,18 (‑bt‑); v. 1120 AlbigeoisChartPrB 19,3 et pass.; v. 1120 CastraisChartPrB 21,2 et pass.; v. 1140 LimousinChartPrB 35,1 et pass. (ach‑); 1148 RouergueChartPrB 48; v. 1170 RouergueChartPrB2 390,5 (‑bt‑); 1172 RouergueChartPrB2 405,18; v. 1172 RouergueChartPrB 136,17–18; v. 1178 RouergueChartPrB 165,9; 1181 RouergueChartPrB2 454,11; v. 1190 RouergueChartPrB 251,2 et pass. (‑bt‑); v. 1190 RouergueChartPrB 251,3 et pass.; 1195 RouergueChartPrB 288,9; 1287 DoatRn 2:19a; FueroEstH 1,4; LCBlasiH 39r,3; 1400/01 ⊂ ThesSSpG 45v,6

2. v. tr. indir.

a. a. a ᴅʀᴏɪᴛ 'payer redevance à'

D: 13e s. BayonneLespyR 1:10b

b. a. de ᴅʀᴏɪᴛ 'payer redevance à [lors de l'entrée en possession en cas de bail emphytéotique]'

D: CoutLarrM 391,14

Lat. pop. *ᴀᴄᴄᴀᴘᴛᴀʀᴇ (recomposé de ᴀᴄᴄᴇᴘᴛᴀʀᴇ 'recevoir' ou tiré directement de ᴄᴀᴘᴛᴀʀᴇ 'chercher à prendre'), qui survit en fr. et it., et la variante lat. pop. *ᴀᴄᴄᴀᴘɪ̆ᴛᴀʀᴇ, continuée en ibéro‑rom., semblent avoir coexisté dans le domaine occ., où les formes avec ‑pt‑ prédominent (l'évolution ‑pt‑ primaire > ‑ut‑, cf. Pfister3 125, 133, n'est pas attestée; les formes qui présentent ‑t‑, ‑tt‑ assimilés s'expliquent en partie par une influence it. ou fr.). L'étymon *ᴀᴄᴄᴀᴘɪ̆ᴛᴀʀᴇ est réfuté par le FEW 2:319a n.1 et repris 24:66a pour les acceptions a. occ. 'obtenir; demander, mendier', tandis que a. 'acheter', 'prendre à emphytéose' est rangé sous *ᴀᴄᴄᴀᴘᴛᴀʀᴇ. Cependant, une séparation des résultats occ. selon la base étymologique ne paraît justifiée ni phonétiquement ni sémantiquement.
Le sens de 'mendier' (1. e.), isolé en a. occ., est largement attesté en cat. Dans l'acception 'acheter' (1. f.), a. ne joue qu'un rôle marginal: dans le Sud de la France, c'est lat. ᴄᴏᴍᴘᴀ̆ʀᴀʀᴇ qui prend la place de lat. ᴇ̆ᴍᴇ̆ʀᴇ. En cas d'acquisition de biens immeubles (1. g.), parfois le sens général de 'acquérir' paraît assuré, parfois il est impossible de déterminer si le verbe implique un mode particulier d'acquisition (en fief, à ferme ou par achat). On peut toutefois admettre le sens de 'prendre à emphytéose' dès 1172 (a. ab… de ces ChartPrB 136). Comme termes de droit, a. et ses dérivés sont toujours restés en contact avec les formes correspondantes du lat. méd. ac(c)ap(i)tare, ac(c)ap(i)tum, etc. (DC 1:39c; 40c–41c). Pour a. rangé sous 2., on pourrait penser à une dérivation secondaire de → acapte 'redevance due au seigneur foncier', cf. aussi lat. méd. acaptare ad aliquem, accapitare alicui 'aliquem pro domino agnoscere, relevium facere' (DC 1:40c; 41a).

REW 62, 65; FEW 2:318a [ᴄᴀᴘᴛᴀʀᴇ], 24:66a [*ᴀᴄᴄᴀᴘɪ̆ᴛᴀʀᴇ], 24:66a, 24:66b [*ᴀᴄᴄᴀᴘᴛᴀʀᴇ]; DECat 2:537b; DECH 4:818b; DEM 1:293a; LEI 1:239; TL 1:82; Gdf 8/2:23b; AND2 26b; AlcM 1:89a. – Pfister2 10; ThesSSpG 307–10; DOM,Chambon 450.

acapta, acaptador, acaptador2, acaptamen, acaptasoṉ, acapte, acaptilh (?)