aburat

Citations 

adj.

'peiné, affligé'

L: FierB 2217 = Rn 2:18b (s. v. ‑ar); FierB 4891 = Rn 2:18b (s. v. ‑ar); FierB 1422

P. p. de *aburar, qu'on pourrait ranger parmi les descendants de *ᴀʙʙᴜ̄ʀᴀʀᴇ 'brûler', comp. qui se laisse reconstituer d'après la glose buratum : incensum (9e s.). Le seul continuateur de *ᴀʙʙᴜ̄ʀᴀʀᴇ en gallo‑rom. serait, d'après le FEW, occ. mod. abrá 'allumer, brûler; exciter'. Les formes lyon. aburo, for. aberâ 'ressentir une douleur' – sémantiquement apparentées à a. occ. a. – sont, par contre, écartées de l'article *ᴀʙʙᴜ̄ʀᴀʀᴇ du FEW et rangées sous l'étymon *ᴀʙʙɪ̆ʙᴇʀᴀʀᴇ (cf. FEW 24:26b n. 1 et 24:24a).
Le sens de 'effrayer, ahurir' que Rn veut donner à *aburar est à réfuter, le contexte dans lequel figurent les attestations exigeant nettement un mot qui exprime le chagrin.

FEW [*ᴀʙʙᴜ̄ʀᴀʀᴇ]; DECH 1:25a; LEI 1:84; – Schultz6 160.