aissar

Citations 

variante(s): aysar, ayssar

1. v. tr. dir.

'angoisser'

L: QuinqSeptB 16c,21

2. v. pr.

'se tourmenter, se chagriner' ou 'se plaindre'

T: GirBornS 25,32 (K); GirBornS 74,81 (K); AnonLaiBillyLais 1,1 (W) = Lv 2:411b (s. v. enaizar?)

L: ÉvEnf2ÉvEnfGG 381,582 (ays‑ F, inf. sans pron. réfl.)

3. v. intr.

'se tourmenter, se chagriner'

T: RaimbAurP 15,61 (D) = Lv 1:42a (s. v. aisar); GuilhAdA 5,39 (ay‑ C) = Rn 2:101b (s. v. ayssar «hacher, diminuer») = Lv 1:41b (s. v. aisar); GuilhAdA 5,47 (ays C)

Dér. de → aissa3 ou continuateur direct de lat. eccl. ᴀɴxɪ̆ᴀʀᴇ 'inquiéter, tourmenter'. À la place d'une lecture verbale m'en ais 1re pers. de l'ind. pr., choisie pour AnonLai (cf. sous 2.), on pourrait tout aussi bien suivre Lv qui, s. v. enaizar?, propose de lire men ais, où ais est un substantif (→ ais3 a.; cf. le tour analogue menar aissa dans FlamG 4681, → aissa3 a.); pour d'autres interprétations, plus difficiles à admettre, cf. la note au vers dans l'éd. BillyLais. L'acception 'se plaindre', envisagée par Lv s. v. aisar pour a. dans RaimbAur (sous 3.), est également défendable.

ais3

REW 510; FEW 24:667a [ᴀɴxɪᴀʀᴇ]; LEI 2:1689; – Stichel 40; HamlinRHIntr,Straka 438; BillyLais 32–33.