aime2

Citations 

variante(s): ayme

n. m.

a. ʙɪʙʟ. 'pain sans levain'

L: NTestLyonW 418,7; NTestLyonW 418,8; NTestParW 300,7 (éd. aÿ‑); NTestParW 300,8 (éd. aÿ‑); BibCarpN 172rb (ay‑); NTestZurS 265v (ay‑); NTestZurS 266r (ay‑)

b. a.s pl. ʙɪʙʟ. 'fête des Azymes [Pâque juive]'

L: NTestLyonW 138,12 = Lv 1:38b (s. v. aïme); NTestLyonW 288,3 = Lv 1:38b (s. v. aïme); NTestLyonW 308,6 = Lv 1:38b (s. v. aïme); NTestLyonW 96,17; NTestParW 135,7 (éd. aÿ‑); BibCarpN 29ra; BibCarpN 85va; BibCarpN 49vb (ay‑); BibCarpN 85va et pass. (ay‑); NTestZurS 70v (ay‑); NTestZurS 206r et pass. (ay‑)

De lat. eccl. ᴀ̄ᴢʏᴍᴜᴍ 'pain sans levain', substantivation de l'adj. lat. eccl. ᴀ̄ᴢʏᴍᴜѕ 'sans levain', variante proparoxytone de la forme plus ancienne ᴀᴢʏ̄ᴍᴜѕ. C'est cette dernière que Lv semble poser comme étymon, quand il écrit aïme – à tort, comme l'indique déjà Thomas. Bien que les occurrences a. occ. soient limitées aux traductions de la Bible, il est difficile de contester le caractère populaire de la forme.
Les attestations rangées sous a. proviennent de l'allégorie du levain chez saint Paul (1 Cor. 5,7 et 8), où il est certes possible, mais nullement impératif d'interpréter a. occ. a. dans … vos etz aime… comme adj., comme le fait le FEW (qui donne la définition '[fig.] pur, sans corruption').

aime, azima

FEW 25:1310a [ᴀᴢʏᴍᴜѕ]; DELP 1:362a; LEI 3:2764;. – REW,Thomas 110; Blondheim3 27; NTestLyonW,Chambon 278.