agrenir

Citations 

v. pr.

'se renfrogner, se fâcher'

L: GirRoussHo 1460; GirRoussHo 2590; GirRoussHo 6615

Empr. au fr., a. se rattache d'une part à la famille issue d'un verbe a. bfrq. du type *ɢʀᴀɴᴀɴ, variante de *ɢʀɪ̂ɴᴀɴ 'tordre la bouche', cf. a. fr. s'agraignier 'exprimer son mécontentement (sa colère, sa douleur) par une grimace' (DEAF G1406 s. v. grignier/graignier) et – avec changement de conjugaison et ‑en‑ dans le radical – le verbe Le Tholy (Vosges) resgréni 'rechigner', ainsi que les p. p. Mâcon regreni 'maussade', engreni 'de mauvaise humeur' et Ambert (auv.) ingreni 'irritable' (FEW 16:71a–b; Pfister).
D'autre part, a. du ms. P de GirRouss remplaçant → engramir, engremir et → esgramir du ms. O, on est tenté de rapprocher a. de ces dernières formes, qui, tout comme a. fr. agramir, agremir v. intr. ou pr. 's'affliger, se fâcher', remontent à une base a. fr. graim 'affligé, mécontent' tirée de a. bfrq. *ɢʀᴀᴍ 'id.' (FEW 16:51a, 51b n. 2; DEAF G1151, G1152). L'alternance n/m dans a. occ. agrenir vs. a. fr. agramir, agremir, qui se retrouve dans a. fr. engranir à côté de a. fr. engramir, engremir v. intr. ou pr. 's'affliger, se fâcher', pourrait s'expliquer par une contamination avec des représentants de la famille de *ɢʀɪ̂ɴᴀɴ/*ɢʀᴀɴᴀɴ (DEAF G1147, G1152).

FEW 16:67a [*ɢʀɪ̂ɴᴀɴ], 16:50b [ɢʀᴀᴍ] DEAF G1155 [‑am‑, ‑em‑]. TL 1:210 [‑am‑]; Gdf 1:164a [‑am‑, ‑em‑]. – Stichel 11; Pfister6 234.