agrar (?)

Citations 

T: ArnDanP 11,16 (lo agre I, K)

L'existence du mot est pour le moins douteuse. En partant de la leçon lo sagre de la plupart des mss., l'éd. Canello (cf. ArnDanC 11,16 et la note au vers) propose de lire lo s'agre, syntagme contenant un verbe a. 'accueillir, loger' (s' aurait alors la fonction d'un datif éthique). Ce verbe, dér. de → agre2, aurait son pendant dans fr. airer v. intr. 'faire son nid' (cf. a. fr. soi aairier 'faire son nid; se loger', FEW 25:1318b). La proposition de Canello, peu plausible dans le contexte, est signalée sous réserve par Stichel; Lv 1:33b, où l'entrée agrar est munie d'un «?», se contente de renvoyer à Stichel.
L'éd. Perugi (cf. la note au vers), qui choisit la leçon lo agre des mss. I, K où le vers en question est de toute évidence corrompu, pose un verbe a. qu'il rattache à a. fr. aigre n. m. 'désir' (TL 1:234). Tout comme le verbe a. fr. aigrier 'aiguillonner; stimuler; tourmenter' (FEW 24:98a), ce subst. a. fr. appartient à la famille de l'adj. fr. aigre (→ agre). Du sens de 'désir' de a. fr. aigre, Perugi déduit celui de 'convoiter' de a. occ. a., sens qui le conduit à une interprétation du passage qui ne s'impose guère. Faute de solutions convaincantes, il ne reste probablement qu'à lire avec les autres éds. de ArnDan lo sagre (→ sagrar).

FEWStichel 11.