afogar

Citations 

variante(s): affogar, affogare, affugar, afoguar, afugar

1. v. tr. dir.

a. 'mettre le feu à, incendier'

L: DonPrM 979 (A; aff‑ D; «ignem ponere»); BrevAmA 17041; BrevAmA 17504; SHonSRH 3461 (afu‑) = Rn 3:346b; SHonSRH 1684 (afu‑); SHonSRH 1204 (affu‑); RomArlH 521 (afu‑) = Lv 1:31b (s. v. afu‑); ChrBBoyssE 363,14 (= Pans3 «1401»)

D: JustDienneORV 25v,2

b. 'remplir d'ardeur'

T: BernVenzP 3,28 (‑gua C) = Rn 3:346b

L: SFrancA 0.1,6

c. 'exciter [à]'

D: RegInqD 251c (affogari ad… faciendum)

d. ᴅʀᴏɪᴛ 'faire le dénombrement des foyers de [un village, en vue de la répartition des impôts]'

D: ReqVerrC 3,12 (aff‑); ReqVerrC 3,14 (aff‑)

2. n. m.

ᴅʀᴏɪᴛ 'dénombrement des foyers [d'un village, en vue de la répartition des impôts]'

D: 1540 B.‑AlpesDocMidiM 228,11 (aff‑)

3. afogat p. p. /adj.

a. 'en feu, ardent'

L: SFrancA 9.1,2; SFrancA 9.3,6

b. a. de foc 'passé par le feu [en parlant d'un métal]'

L: NTestZurS 389r

c. 'irrité, courroucé'

L: MacPrGL 48,494 (affogatus)

Parasynth. de → foc. Tandis que l'interprétation des attestations sous 1. d. (inconnues au FEW) s'impose, le contexte de l'attestation rangée sous 2. est moins précis. Il semble tout de même indiqué de rattacher cette dernière, ainsi que 1. d., à → foc 'foyer, famille', et non pas 'feu' comme le fait le FEW, qui rend la définition «affouager» de l'éd. Meyer par «fournir de chauffage».

FEW 3:654b, 3:657b [fᴏ̆ᴄᴜѕ]; DECat 4:68a; DEM 2:580b [‑ar], 573b [‑ado]; DELI 26a; DEI 76b. TL 1:193; Gdf 1:151a; AlcM 1:260b [‑ar], 261a [‑at].

afogador, afogamen