afinar

Citations 

variante(s): affinar

1. v. tr. dir.

a. 'achever, terminer, mettre fin à'

T: BertrBornG 12,38 (C, a1) = Rn 3:330a; BertZorziL 8,67 (aff‑ A); CervR 110,28 (R; aff‑ C)

L: CroisAlbMa 17,1; CroisAlbMa 131,1; SHonSRH 8873

D: 1355 ⊂ Pans 47,16; CConsAlbiV 2685 (aff‑); DélAlbiCConsAlbiV2 2:243b; 1397 ⊂ LÉtPrGH 12,52a; 1402 ⊂ DocMillau2A 518; 1491/92 ⊂ CConsMontrSL G132 (aff‑; éd.: «affiuar, accenser, donner à cens»)

b. 'anéantir, faire mourir'

T: GarBrunB 89 (N, G)

L: CroisAlbMa 48,14

c. ᴅʀᴏɪᴛ 'régler [un compte], payer [une somme]'

L: PalSavElucS 8,3

D: LCBonisF 1:47,21; LCBonisF 2:525,21; 1370/71 ⊂ CConsAlbiV2 1:163,804

d. ᴅʀᴏɪᴛ 'consentir à payer [une rançon]'

L: SFlorB 33,14

D: JustDienneORV 20r,2

e. 'conclure [un accord]'

L: FlamG 6810 (aff‑)

f. 'orienter [vers un but]'

T: RaimAlJeanrJoies 2,39 (t1) = Lv 1:27a (s. v. a. 1°)

2. v. pr.

a. 's'achever, se terminer'

T: GuilhBergR2 26,24 (A); RaimbVaqL 6,24 (C)

L: FierB 4380 = Rn 3:330a; DoctrTrCuraDoctrTr 144,63

b. 'mourir, dépérir'

T: GuirEspH 5,5 (E)

c. s'a. ab 'se borner à, s'en tenir à'

T: SordB 25,1 (C; éd.: «aver confidenza in»); CervR 47,38 (Sg, éd.: «avenirse con»)

d. s'a. (ab) 'faire la paix (avec)'

L: GirRoussH 9049; GirRoussHo 8034; CroisAlbMa 41,4 = Lv 1:27a (s. v. a. 3°)

e. a. a alc. 'parvenir à un accord avec qn'

D: 1346‥48 ⊂ CConsMontfL3 8.398 (cf. CConsMontfL3,Chambon 302)

f. 'convenir'

LvP

3. n. m.

'fin, mort'

T: GuirRiqC 364 (R)

L: SMarg2SMargL 11,173 (T)

4. afinat p. p. /adj.

'terminé, fini'

T: MongeMontR 16,45 (K); BernAurHershTrBéz 72,26 (C)

L: GirRoussH 127; DoctrRaimCastG 6,379; ElucS 303,3

Comp. de → finar ou parasynth. de → fiṉ n. Certaines acceptions de a. font penser à des formations dénominales, cf. p. ex. 1. f. à partir de → fiṉ 'but' (pour ce sens → afiṉ), 2. c. de → fiṉ 'borne, limite', 2. d. de → fiṉ 'accord, paix', sans pour autant justifier un classement à part.
L'ambiguïté inhérente aux homographes a. et → afinar2, mots au sémantisme partiellement convergent ('achever' et 'perfectionner', cf. aussi → acabar, → acabat), peut être exploitée par les auteurs, d'où parfois hésitation sur l'interprétation correcte d'un contexte donné. L'attestation de s'afinar que Lv 1:27a range s. v. a., déduisant de l'acception 'orienter vers un but' du v. tr. dir. (cf. 1. f.) le sens de 'arriver au but' du v. pr. (sens proposé d'abord par Chabaneau, cf. NoulCDeuxMss 243), appartient plutôt à → afinar2 (cf. s. v. 2. c. GuilhGras/RaimCorn). Dans LvP, où le v. pr. a également le sens de «convenir» (distingué de «faire convention avec qn»), cf. 2. f., le sens de 'arriver au but' du v. pr. n'apparaît plus.

afenir, afinar2, afiniat, afisar

REW 3315; FEW 3:558b, 3:559b [fɪ̄ɴɪ̄ʀᴇ]; DECat 3:1001a; DEM 2:271b [‑ar], 268a [‑ado]; DEI 75b. TL 1:189; Gdf 1:142b; AND2 66b; AlcM 1:252b [‑ar]. – GuirRiqC 176 n. 358.

afinamen, afinansa, afinasoṉ