[acaptamen]

Citations 

variante(s): acaptament, achaptamen

n. m.

a. ᴅʀᴏɪᴛ 'redevance due pour l'entrée en possession ou lors du changement de seigneur foncier en cas de bail emphytéotique'

D: v. 1120 LimousinChartPrB2 350,22 (‑nt); v. 1133‥43? ⊂ CartObazB 1188D (ach‑, texte lat.); v. 1140? ⊂ CartObazB 30 (ach‑, texte lat.); v. 1140 QuercyChartPrB 34,17 (‑nt); 1165/66 ⊂ CartObazB 200 (ach‑, texte lat.); fin 12e s. ⊂ CartSSeurB 78,26 (‑nt, texte lat.)

b. ᴅʀᴏɪᴛ 'reconnaissance de l'acapte'

D: CartSauxRn 2:19a (‑nt)

Dér. de → acaptar, cf. aussi lat. méd. ac(c)ap(i)tamentum 'idem quod accapitum' (DC 1:40b; 41b). La définition sous b., due à Rn (et adoptée par LvP et le FEW, qui remplacent «acapte» par «emphytéose»), semble reposer sur celle donnée par DC 1:40b, 'agnitio in dominum, clientis professio'.

acapte

FEW 2:318a [ᴄᴀᴘᴛᴀʀᴇ], 24:67a [*ᴀᴄᴄᴀᴘᴛᴀʀᴇ]; LEI 1:242; TL 1:81; Gdf 1:53c, 54c. – AdmAngB 317; Pfister2 10; Vielliard 146.