abriaga

Citations 

n. f.

'ivraie'

L: LSidRn 2:17b

De lat. ᴇʙʀɪᴀ̄ᴄᴜѕ, -ᴀ 'ivre', dér. de ᴇ̄ʙʀɪᴜѕ. Le féminin de l'adj., employé substantivement, sert à désigner le lolium temulentum, plante qui cause une sorte d'ivresse. La forme (l')abriaga qui s'est substituée à (l')ebriaga s'explique par le genre fém. du mot. La seule attestation a. occ. appartient au langage biblique, où a., mauvaise herbe nuisible aux céréales, s'oppose au «bon grain» de la parabole.

ebriac

FEW 3:199b [ᴇʙʀɪᴀᴄᴜѕ]; DECat 3:283a [biraga]. DAO 1151; TL 4:1510 [ivraie]; Gdf 10:34c [ivraie].

eniuragar