[galilea]

Citations 

variante(s): galineva, gelinova, genelee, gualilea, gualineva, jalinova

n. f.

'porche, portique'

L: GirRoussH 724 (genelee); GirRoussHo 153 (galineva)

D: 1263/64 ⊂ CConsMontfL F60 (jalinova); 1263/64 ⊂ CConsMontfL F93 (gelinova); 1277 MoissacKraller 181,9 (gua‑); 1415 Saint‑FlourDAOA 615a (gualineva, ‑eva à lire ‑eira?); 1440 Saint‑FlourDAOA 615a (galineva, ‑eva à lire ‑eira?)

Issu de lat. Gᴀʟɪʟᴀᴇᴀ, nom d'une région du nord de la Palestine, a. occ. g. est un empr. au lat. méd., cf. galilæa 'atrium, vestibulum' (MLW 4:605, DMLBS 1046b), ou peut‑être à l'a. fr., cf. les attestations citées par le DEAF; pour des remarques ponctuelles à propos de l'histoire du mot, cf. Möhren (DEAF 1695–96).
La forme a connu diverses transformations dues à des changements phonétiques (dissimilation l–l > n–l, l–n) et à des rapprochements secondaires, en l'occurrence avec → galina. Ainsi, si l'on admet pour a. auv. g(u)alineva une leçon en ‑eira, leçon envisagée par le DAOA, il est manifeste qu'on affaire à un croisement de g. avec → galiniera, cf. aussi les attestations de ce type en lyonn. (Gardette 114).

FEW 4:31b [Gᴀʟɪʟᴀᴇᴀ]; DEAF G91, G1695; DECat 4:286a; DECH 3:35b [galería]; DEI 1751b. TL 4:71; Gdf 4:210b; AND 327a; AlcM 6:136b. – Gardette; Pfister6 498–99; BW 285a; Lodge 335.