albina

Citations 

n. f.

'boisson à base d'absinthe'

L: RecAuchCorrRecMéd 227,2

Empr. au fém. de l'adj. *ᴀʟʙɪ̄ɴᴜѕ, -ᴀ 'blanc', attesté en lat. méd. (MLW 1:428), mais sans doute déja formé en lat. tard., cf. ᴀʟʙɪ̄ɴᴜѕ n. m. 'herba' (ThLL 1:1493). L'emploi subst. du fém. résulte de l'ellipse du nom déterminé → erba, cf. a. occ. erba blanca 'absinthe' dans RecPrinc ⊂ CorrRecMéd 157,13. En occ. et en it., l'adj. subst. – fém. ou masc. – désigne différentes plantes, cf. p. ex. a. padouan albina 'varietà di lucerna', romain mod. alvina 'albina, Artemisia absinthium L.' (LEI 2:11 et n. 14), occ. mod. âoubin n. m. 'aubergine' (FEW 1:60b s. v. ᴀʟʙɪɴᴜѕ; 24:308b et n. 31). L'interprétation a. 'gnaphalium', que Séguy déduit de lat. tard. ᴀʟʙɪɴᴜѕ n. m. 'plante du genre gnaphalium' enregistré par André (cf. 22, 30), ne s'impose pas plus qu'une corr. de a. en aluina, prétendue variante de → aluisne, que suggère le DAO.

aissens, alucina, aluisne

FEW 24:309a [ᴀʟʙᴜѕ]; LEI 2:11; DAO 1065. – RecPyrB,Séguy; Fexer 65.