*alb

Citations 

En dehors de la toponymie (cf. Pfister) et de l'anthroponymie, l'adj. lat. ᴀʟʙᴜѕ 'blanc' ne semble pas avoir de continuateurs directs en a. occ. En effet, l'attestation de a. relevée par le glossaire de TGascL n'apparaît que dans un nom de personne (cf. CartBigRC 2,44: S. Cap Alb, var. Cabalb), et les autres exemples de l'adj. enregistrés par des glossaires sont lat. (p. ex. albi masc. pl., albe fém. pl. dans PrJeanG). La forme a. occ. albe que le vol. 1 du FEW présente comme étant l'unique représentant a. occ. de l'adj. ᴀʟʙᴜѕ et qu'il prétend tirer d'une corr. effectuée par Chabaneau, est à biffer: en réalité, Chabaneau propose de corriger abas dans DonPr (L; abbas A; cf. DonPrM 1934) en albás = albaṉs (→ albaṉ). L'entrée erronée du FEW, reprise par Pfister et par Kristol (53 n. 5), ne figure plus dans le vol. 24 du FEW.

FEW 1:62b [ᴀʟʙᴜѕ] – GuessGramm,Chabaneau 137; Pfister2 48; DonProvM p. 306; Kristol 52–54.