[aisil]

Citations 

variante(s): eissill, eysil, isil

n. m.

'vinaigre'

L: RecPrincCorrRecMéd 167,25 (eissill); RecAuchCorrRecMéd 234,24 (am abisil, à corr. en amb aisil ou en am (ab)isil?); RecAuchCorrRecMéd 235,15 (ey‑)

De lat. ᴀᴄᴇ̄ᴛᴜᴍ 'vinaigre'. Le changement de suffixe s'est probablement produit en fr., où ‑il peut remplacer le résultat phonétique régulier ‑i < -ᴇ̄ᴛᴜ après palatale. En occ., un résultat ‑i, qui permettrait un tel remplacement par ‑il, ne se rencontre qu'à l'est (cf. a. vaud. aci s. v. → aset). Les attestations en ‑il citées ci‑dessus provenant de l'ouest, il faut donc supposer une influence fr. La graphie eyzil, relevée par le FEW dans les Recettes médicales a. occ., n'y est cependant pas attestée.

aset

FEW 24:101b [ᴀᴄᴇ̄ᴛᴜᴍ]; LEI 1:391; TL 1:260; Gdf 1:199a; AND2 842a. – CorrRecMéd 38.