aiguier2

Citations 

variante(s): aguer, aiguer, ayguier, ayguyer, eigier, eygryer, eyguyer

n. m.

a. 'évier'

D: 1363 ⊂ Pans 2:71,38 (ay‑); 1375 ⊂ Pans 2:92,26; LJFazyM 1209 (eygryer, à corr. en eyguyer); ArchBPyrLespyR 1:75a (‑er)

b. 'égout, chéneau, tuyau d'écoulement'

D: 14e s. ⊂ ManConsLimS 54,7 (ay‑); 14e s. ⊂ ManConsLimS 55,25 (ay‑); 1354 ⊂ Pans 2:45,42; CoutRemC 224,18 (ayguyer); 1371 ⊂ Pans 2:80,20; 1479 ⊂ Pans3 (eigier)

c. 'conduite d'eau, canal'

L: GlossLat2P 72 («aquaductile»)

D: 1423 ⊂ Pans3 6b («conductus aquarum»); ÉtBayC (‑er «canal ou ruisseau à marée»)

Dér. de → aiga à l'aide du suffixe ‑ier < -ᴀʀɪᴜ(ᴍ) ou continuateur de l'adj. lat. ᴀqᴜᴀʀɪᴜѕ 'relatif à l'eau' pris substantivement (plutôt que continuateur du substantif lat. ᴀqᴜᴀʀɪᴜᴍ 'récipient d'eau'), ai‑ prétonique initial étant alors dû à l'influence de → aiga. Pour son attestation de 1479 (rangée ici sous b.), Pans3 donne indifféremment les acceptions «1° conduite, chéneau, gouttière; 2° évier».

aigassier2, auguier

REW 576.1; FEW 25:70b [ᴀqᴜᴀʀɪᴜѕ]; DEM 2:500a; DELP 1:286a [s. v. aquário]; LEI 3:604, 610; TL 3:1529 [evier]; Gdf 1:187c [aigu‑], 9:576b [ev‑]; AND2 1094a [s. v. ewer1]. – Pfister2 88.

aigairela, aigairier, aigairoṉ