aigonenc (?)

Citations 

variante(s): agonec, agonenc, aigonec, ogonenc

n. m.

non presar dos a.s 'n'avoir aucune estime pour, dédaigner'

T: ArnDanE 9,24 (H, I, K, N, U; ag‑ A; og‑ V; ‑ecs D; agonecs N2; am‑ pour aniovencz a; cf. ArnDanP 9,24) = Lv 1:37b

L'interprétation de la forme a. dans ArnDan, transmise par la plupart des mss. et choisie ici comme mot d'entrée, est controversée; cf., pour un résumé de la discussion, l'éd. Toja (ArnDanT). Toutefois, deux points paraissent acquis: 1° chacune des leçons transmises exige une intervention de la part de l'éd., 2° le mot en question exprime une valeur minimale qui sert à renforcer la négation.
L'éd. Lavaud (ArnDanL), auquel se joignent l'éd. ArnDanE et le DAO, plaide en faveur de *a(i)govenc 'fruit de l'églantier', qui serait d'après lui une variante de a. occ. a(i)guilen. Il étaye son hypothèse avec la leçon aguilens du ms. R (→ aguilen) et avec la forme engouvent en velaisien mod. (cf. FEW 25:74a: vel. égouvint 'fruit de l'églantier'). Ce rapprochement se heurte pourtant au fait que l'évolution dialectale ‑l‑ > ‑v‑ est moderne (cf. Ronjat 2:144; ArnDanL,Thomas).
On optera donc plutôt pour l'une des suggestions qui cherchent à reconstituer à partir de a. le nom d'une monnaie (cf. Adams): Thomas met en avant *ugonenc, dér. du nom de personne Ugoṉ (Thomas, Thomas5); cette proposition, corroborée par la leçon ogonencs du ms. V, est reprise par le vol. 4 du FEW. Lv préfère *agenenc, dér. du nom de lieu Agen. Appel, lui, admet pour son éd. du texte (AppelChr 25,10) *angovenc, dér. du nom de lieu Anjau, Angau, Anjou, lecture qui est appuyée par amovencz (pour aniov‑, anjovencz) du ms. a. Cette hypothèse, qu'avait déjà proposée Tobler (cf. Lv,Schultz), est adoptée par l'éd. Perugi (qui met dans son texte anjovens) et par le vol. 24 du FEW.

aguilen, angeviṉ, angevina

FEW 4:506a [Hᴜᴇ], 24:602a [Aɴᴊᴏᴜ] DAO 712a. – Thomas; Thomas5 107–8; Lv,Schultz 331; ArnDanL,Thomas; Adams 180; ArnDanT 262; ArnDanP 288–90; Möhren 51–53; ArnDanE 59.