[aigassier]3 (?)

Citations 

variante(s): aguazier

adj.

[sestier] a. 'pour les liquides'

D: v. 1200 CommingesChartPrB 347,12 (aguazier)

L'interprétation de la forme attestée dans une énumération de redevances (un cester de forment aguazier) pose problème. L'éd. Brunel considère a. comme un adj. relationnel dér. de → aiga et propose de traduire cester a. par 'setier réservé d'ordinaire pour les liquides'. En effet, les anciennes mesures de capacité ayant une valeur très variable, il est souvent nécessaire d'en préciser le volume à l'aide d'un complément. Ainsi, on trouve dans ChartPrB [… sestiers de froment] a mesura d'a Monclarat (165,12), a la pila (325,1), mercadals (213,3) et, dans le texte en question, [cester] coser (347,12 et15), coser étant un adj. dér. de → cossa 'mesure de capacité'. Néanmoins, l'explication de Brunel est fort douteuse: D'une part, un résultat ‑ier < -ᴀʀɪᴜ au lieu de ‑er représenterait pour ce texte une irrégularité phonétique. D'autre part, une redevance annuelle de blé correspondant au contenu d'un seul setier pour liquides (généralement très inférieur au contenu d'un setier pour matières sèches) serait extrêmement modique. En outre, l'eau, bien que liquide par excellence, semble peu appropriée à désigner une mesure qui sert normalement à mesurer des marchandises comme le vin ou l'huile.
La formation adjectivale dér. de → aiga à l'aide du double suffixe ‑assier à laquelle paraît penser Brunel vit en gasc. mod. aigassè, mot qui signifie cependant 'aquatique, qui habite l'eau' (Mistral 1:843a; DAO 203).

aiguier3

FEW