aigar

Citations 

variante(s): aguar, ayguar, eygar

1. v. tr. dir.

a. 'arroser, irriguer'

L: GlossLat2P 72 («madefacio, irrigo»)

D: 1488 ⊂ Pans 5:40,33 (ey‑)

b. 'rouir'

D: StatCaudB 32 (aguar)

2. aigat p. p. /adj.

'mouillé, trempé'

D: ArchGirGl (ayguat)

De lat. pop. *ᴀqᴜᴀʀᴇ (formé à partir de lat. ᴀᴅᴀqᴜᴀʀᴇ 'arroser') plutôt que de lat. class. ᴀqᴜᴀʀɪ 'se ravitailler en eau'. Ai‑ prétonique initial révèle l'influence de → aiga.
L'entrée agar de LvP, reprise par le vol. 1 du FEW à l'article ᴀᴅᴀqᴜᴀʀᴇ («avec perte du préfixe», 1:29a), remonte à Lv: s. v. agar 'humecter' (1:32a), on y trouve une attestation tirée d'une édition de LSPons fautive en maints endroits. D'après l'édition plus récente de ce texte, le ms. ne porte pas agar, mais ogar (cf. LSPonsC 97,16), leçon que l'éd. Chabaneau propose de corr. en agar ou aigar. Si l'on acceptait une telle corr., il faudrait attribuer au verbe a(i)gar le sens de 'jeter à l'eau' (et non pas 'humecter' comme le dit Lv). Cependant, si l'on conserve la leçon ogar du ms., on peut y voir une variante de → vojar, verbe dont l'acception 'évacuer, vidanger [des déchets polluants]' offre exactement le sens requis par le contexte.

adagar, enagar

FEW 25:69a [ᴀqᴜᴀ]; DECat 1:94b; DECH 1:79b; DEM 2:469a [‑ar], 49b [‑ado]; DELP 1:155a; LEI 3:597; DAO 934; TL 1:237; Gdf 1:187b; AND2 1094a [eawer, s. v. ewer3]; AlcM 1:344a [‑ar], 345a [‑at].

aigada2, aigador, aigairitz, aigatge