aguilensier

Citations 

variante(s): agolencier, agollencier, aguilancier, agulencier, anguilancier, golencier

n. m.

a. 'églantier'

L: NTestParW 202,30 (anguilanc‑); FlamG 4699 = Lv 1:35b (s. v. a., agulencier); BrevAmR3 11488 (‑anc‑) = Rn 2:35b = Lv 1:35b (s. v. a., agulencier); BrevAmR3 11508 (‑anc‑) = Lv 1:35b (s. v. a., agulencier); BrevAmR3 12424 (‑anc‑); BrevAmR3 PR28 et pass. (‑anc‑); BibCarpN 84ra (agolenc‑); BibCarpN 236va et pass. (agolenc‑); BibCarpN 63ra (golenc‑); NTestZurS 67v (agollenc‑); NTestZurS 195r et pass. (agolenc‑)

b. 'arbousier'

L: GlossLatB 53a (agulenc‑ «arbutus, arbutum») = Lv 1:35b

Phonétiquement, a. suppose lat. *ᴀqᴜɪʟᴇɴᴛɪᴜᴍ, -ɪᴀ (issu de *ᴀqᴜɪ̄ʟᴇɴᴛᴜѕ 'épineux', → aguilen), forme qui vit en occ. mod. agoulensa, etc. 'fruit de l'églantier' (FEW 25:74b) et qui paraît avoir fourni la base du dér. a. Celui‑ci est en concurrence avec → aiglentier, autre type de dér. en ‑ier < -ᴀʀɪᴜ (avec une répartition géographique différente, cf. Jud). Comme dans le cas de → aguilen, toutes les attestations de a. montrent le maintien ou l'épenthèse d'une voyelle (i, o, u) en syllabe prétonique.
L'églantier et le buisson ardent de Moïse étant parfois confondus en tant que symboles de la Vierge (cf. BrevAm, a.), il ne semble pas indiqué de distinguer une acception spécifique 'ronce, buisson' pour a. rendant lat. rubus de la Bible (BibCarp, NTestZur). L'entrée de Pans5 «agulencier 1445», relevée par le FEW, reprend probablement l'attestation de GlossLat rangée sous b. (cf. Pans 5:72,9).

aguilen, aiglentier, galantier

FEW 25:74b, 25:1360b [*ᴀqᴜɪʟᴇɴᴛᴜᴍ]; LEI 3:668; DAO 711. – Jud2 205; Pfister2 89.