agradil

Citations 

variante(s): aggraddí, aggradil, agradilh, agradill

1. adj.

'agréable, charmant, noble, courtois'

T: GuilhCabC 3,45 (Q, ‑ils : esqius); AimBelP 16,60 (‑ilh C; ‑ill M) = Rn 3:504a

L: GlossIt2M 10 (S2; agg‑ S1; aggraddí M; cité comme dér. de agradar 'piacere')

2. adj. ou n. m.

'(personne) agréable'

T: GirBornS 45,92 (K)

Dér. de → agrat sur une base agrad‑. Au nombre des occurrences de a. il faut encore ranger les cas où une forme en ‑i(e)u ne représente pas → agradiu, ‑ieu (< -ɪ̄ᴠᴜ) mais agradil, avec vocalisation du ‑l‑ (→ abril et ses variantes abriu, abrieu). C'est cette ambiguïté qui est à l'origine de la leçon de GuilhCabC 3,45 (sous 1.), leçon qui fausse la rime.
L'attestation rangée sous 2. ne permet pas de préciser la catégorie grammaticale de a. (adj. ou adj. subst.); pour l'interprétation du passage, cf. GirBornK,Lewent 61–62 et la note au vers dans GirBornS.

agradal, agradiu

FEW 4:251b [ɢʀᴀ̄ᴛᴜѕ] – Adams 292.